Lumières de la sagesse


Ecoles médiévales d'Orient et d'Occident
(c) IMA

Le savoir est lumière. Comme un flambeau, il se transmet d’âge en âge, au-delà des barrières de la culture et de la langue.
Cette image, qui fit florès au Moyen Âge, accompagna l’essor des écoles médiévales, à l’origine des grandes universités de notre monde contemporain. À l’occasion de la réouverture de la bibliothèque de la Sorbonne, la plateforme « Lumières de la sagesse » propose de se replonger dans l’univers de l’enseignement médiéval, et d’explorer son rôle dans la circulation des savoirs entre Orient et Occident.

Des textes, des photos, des vidéos et des interviews de spécialistes vous  invitent à redécouvrir un enseignement qui était loin d’être figé. Fondé sur la relation personnelle et étroite entre maître et élève, à la base de tout apprentissage, l’enseignement laissait une grande place à l’autorité du livre. En se mettant à l’école d’Aristote ou d’Avicenne, de Galien ou d’Averroès, le visiteur rencontrera ainsi des « maîtres » capables de parler à tous à travers l’espace et le temps. Il découvrira, enfin, la lente apparition d’édifices consacrés exclusivement aux tâches d’enseignement : c’est au cours des derniers siècles du Moyen Âge que l’école, la madrasa ou le collège commencent à fixer le prestige du savoir dans la pierre.

Cliquez sur l'image pour commencer la navigation :

linkwebform